La tunisie insolite

Loin du tourisme de masse, existe une tunisie insolite et secrète que les voyageurs découvrent, étonnés.
Un pays d'une richesse culturelle incroyable aux parfums d'orient et de méditerranée, métissage résolument créatif où se mêlent des langages d'origines multiples, des traditions profondément ancrées que leurs habitants aiment partager.
Un sens de la convivialité à nul autre pareil, des parures dont les oiseaux de paradis pourraient être jaloux, des légendes parsemées sur les sentiers secrets qui mènent à des joyaux d'architecture que le temps et les hommes ont oublié sur la route.
Mais également insolite, secrète, humoristique...une Tunisie aux mille visages...La rencontre avec un autre monde



vendredi 15 octobre 2010

Djerba intemporelle - Les lumières de Sidi Djmour









Djerba nous offre parfois des moments de grâce, j'en ai déjà parlé, mais voici d'autres émotions extraites de cette saison douce où la lumière se glisse sur l'horizon comme pour confondre le ciel et la mer, je veux parler du mois d'octobre que j'aime particulièrement pour la découverte de la Tunisie du Sud. Et de cet album de voyage je garderai quelques vues du site sauvage de Sidi Jmour, qu'on aimerait voir rester sauvage...j'ai entendu parler de prochaines constructions de complexe touristique...à vérifier...mais pour l'instant profitons de l'automne limpide qui apaise la mer comme l'eau d'un lac, où la vague devient une respiration fluide sans clapotis...
Et de ce miroir jaillissent des images intemporelles synonymes d'une sérénité qui ne se dément pas, Djerba est-elle immortelle ? On voudrait le croire...
Djerba ne risque t'elle pas d'être défigurée par les projets grandioses des promoteurs avides ? Le site de Sidi djmour en est un exemple. De ces images que je vous livre que restera t'il demain lorsque certain projet "bio" ? désire s'implanter sur ce site pour rajouter encore des hébergements hôteliers alors que la plupart des hôtels sont à moitié vides et déficitaires ?
Alors, en attendant, profitons de la lumière sereine de la côte sauvage Djerbienne...pendant qu'il en est encore temps...