La tunisie insolite

Loin du tourisme de masse, existe une tunisie insolite et secrète que les voyageurs découvrent, étonnés.
Un pays d'une richesse culturelle incroyable aux parfums d'orient et de méditerranée, métissage résolument créatif où se mêlent des langages d'origines multiples, des traditions profondément ancrées que leurs habitants aiment partager.
Un sens de la convivialité à nul autre pareil, des parures dont les oiseaux de paradis pourraient être jaloux, des légendes parsemées sur les sentiers secrets qui mènent à des joyaux d'architecture que le temps et les hommes ont oublié sur la route.
Mais également insolite, secrète, humoristique...une Tunisie aux mille visages...La rencontre avec un autre monde



vendredi 25 décembre 2009

Le Gîte de Douiret "Chez Raouf" dans la montagne du Dahar


On vous dit : Habitation troglodyte, peuple berbère en Tunisie ? Et vous pensez aussitôt "Matmata"...Seulement Matmata est maintenant une destination grand tourisme. Moi ce que je vous propose c'est de visiter avec moi un endroit encore quasi ignoré, mais qui intéresse beaucoup les amateurs d'insolite et d'authenticité : Le village ancien de Douiret, dans le Djebel Dahar.
Situation : En sortant de Djerba, prendre la voie romaine, puis la direction de Médenine, ensuite Tataouine. Sortir de Tataouine en direction du Sud. Au petit hameau de Ouled Debab, prendre "douiret" sur la droite et continuer tout droit jusqu'à ce que la route s'arrête. Quelques lacets et quelques bosses plus loin un paysage de conte de fées commence à surgir de terre, et après avoir passé Douiret nouvelle en bas de la montagne, vous levez les yeux, et là vous restez le souffle coupé ! La citadelle-termitière de Douiret et sa petite mosquée blanche s'offre à vos yeux émerveillés !
C'est là que Raouf vous attend avec sa famille berbère, Fahrat, Amor, Yamina, Abdallah, Ahmed, Bel Kassem, et sa petite équipe qui tiennent le gîte troglodyte, un ensemble de chambres berbères rénovées, à flanc de montagne. Un magnifique exemple de ce que le courage d'une famille originaire du village est capable de faire pour sortir des difficultés. Un petit restaurant familial, une vingtaine de chambres, des sanitaires tout neufs, et une vue splendide...Des soirées au son de la darbouka...Tous les frères ont un talent certain pour jouer la musique et vous faire danser.
Des stages sont organisés à des dates ponctuelles, modelage de l'argile, peinture, photo, danse, qi qong, yoga avec leurs amis de Soleil Nomade, une association franco-tunisienne, implantée dans le village et qui soutient l'effort de cette famille berbère dans la rénovation du site.
En arrivant en haut de la route, vous tournez à gauche et vous garez votre véhicule à côté de l'escalier, il ne vous reste plus qu'à grimper une petite centaine de marches. Un âne viendra chercher vos valises, si ce n'est notre courageux Bel Kassem, vif comme un lièvre des montagnes.
Le conte de fée peut commencer...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire